L'Apparition du Mois d'Août de Notre-Dame de Fatima

(Des Mémoires de Sœur Lucia)

Le 13ieme jour du mois d'Août s'était pointé. Depuis la précédente soirée, des foules étaient venues de toutes parts. Ils voulaient tous nous voir et nous interroger, et nous recommander leurs demandes, afin que nous puissions les transmettre à la Très Sainte Vierge... Au milieu de toute cette agitation, un ordre vint de chez l'Administrateur, me demandant de me rendre à la maison de ma tante, où il m'attendait... Lorsque je suis arrivée, il était au salon avec mes cousins. Il nous interrogea à cet endroit, et nous força de nouveau de révéler le secret et de promettre que nous ne retournerions plus à la Cova da Iria...

Pendant que nous étions en prison, Jacinta pleura amèrement, car elle avait le mal de la maison pour sa mère et toute sa famille. Francisco essaya de lui remonter le moral en disant, « Même si nous ne voyons plus notre mère de nouveau, soyons patient ! Nous pouvons offrir cela pour la conversion des pécheurs. La plus mauvaise chose serait si Notre-Dame ne revenait pas de nouveau ! C'est ce qui me blesse le plus. Mais j'offre également ceci pour les pécheurs... »

Je retournai à la maison, pour autant que je puisse me rappeler, le 15 Août. Pour célébrer mon arrivée, ils m'envoyèrent (le 19 Août) paître les brebis et les enlever du pâturage... J'étais accompagné par Francisco et de son frère Jean. Nous allâmes avec les brebis dans une place appelée Valinhos quand nous sentîmes quelque chose de surnaturelle approchée et nous envelopper. Suspectant que Notre-Dame serait entrain de nous apparaitre, et se sentant désolé de peur que Jacinta puisse manquer de la voir, nous demandâmes à son frère d'aller l'appeler. Comme il ne voulait pas partir, je lui offris deux petites pièces, et alors il y alla en courant.

Dans l'intervalle, Francisco et moi vîmes le flash de lumière, que nous appelâmes la foudre. Jacinta arriva, et un moment après, nous vîmes Notre-Dame sur un chêne vert.

« Que me voulez-vous ? »

« Je veux que vous continuez à aller à la Cova da Iria le 13, et de continuer à prier le Rosaire tous les jours. Au dernier mois, Je ferai un miracle afin que tous puisse croire. »

« Que voulez-vous que soit fait avec l'argent que les gens laissent à la Cova da Iria ? »

« Faites-en deux portées. L'une doit être porté par toi et Jacinta et deux autres filles habillées en blanc ; l'autre doit être porté par Francisco et trois autres garçons. L'argent des portées est pour la 'festa' de Notre-Dame du Rosaire, et ce qui restera pourra aider en vue de la construction d'une chapelle qui doit être construite ici. »

« Je voudrais vous demandez de guérir certaines personnes malades. »

« Oui Je guérirais certains d'entre-eux tout au long de l'année. »

Alors, d'un air très triste, Notre-Dame dit : « Priez, priez beaucoup, et faites des sacrifices pour les pécheurs ; pour plusieurs âmes parties en Enfer, parce qu'il n'y a personne pour sacrifier eux-mêmes et prier pour eux. »

L'apparition à Valinhos fut... une double joie pour Francisco. Il avait été tourmenté par la peur qu'Elle ne puisse plus revenir. Il me dit plus tard : « Très vraisemblablement, Elle n'apparut pas le 13, comme pour éviter la maison de l'administrateur, peut-être parce qu'il est aussi une mauvaise personne. »

Visit also:www.marienfried.com

Valid HTML 4.01 Transitional Valid CSS!